"L'ostéopathie: une science, un art, une philosophie" [ A.T.Still ]

 

 

« Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence. » (Shopenhauer). L’ostéopathie n’a pas dérogé à la règle. Heureusement, elle est aujourd’hui reconnue comme profession à part entière et chaque jour des milliers de patients, toujours plus nombreux, nous font confiance.

Cliquez sur chacune des sections ci-dessous pour en savoir plus.

Qu'est ce que l'ostéopathie?

 osteopathe-noumea-definitionL’ostéopathie est une thérapie manuelle qui considère le corps humain comme une seule et même unité anatomique, physiologique et psychique dont tous les éléments sont interdépendants. Pour l’ostéopathe, « le mouvement est la vie » (A.T.Still), donc là où il y a perte de mobilité, la pathologie s’installe. Ainsi, votre symptôme/douleur se manifeste parce qu’un ou plusieurs éléments de votre corps manquent de mobilité.

Selon le Bulletin Officiel de la République Française: « L’ostéopathe, dans une approche systémique, après diagnostic ostéopathique, effectue des mobilisations et des manipulations pour la prise en charge des dysfonctions ostéopathiques du corps humain. Ces manipulations et mobilisations ont pour but de prévenir ou de remédier aux dysfonctions en vue de maintenir ou d’améliorer l’état de santé des personnes, à l’exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agent physique. »

Plus simplement, l’ostéopathe s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain grâce à des mobilisations et des manipulations toujours effectuées dans le respect anatomique et physiologique du corps. Cela a pour but de maintenir ou d’améliorer l’état de santé du patient. L’ostéopathe doit être en mesure de reconnaitre si la pathologie est fonctionnelle, donc abordable en ostéopathie, ou organique et alors rediriger le patient vers les professionnels de santé adéquats.

Comment se déroule la séance?

Pour une première séance, il faut compter entre 45 min et 1h, divisible en cinq temps forts.

L’interrogatoire: je vais vous poser une série de questions sur la raison de votre venue (dit « motif de consultation »)  mais également sur tous vos antécédents. Cette phase me permet de mieux vous connaitre et de commencer à comprendre l’origine de votre symptôme et pourquoi ce dernier est apparu. Il est donc important que vous apportiez vos examens complémentaires (radios, IRM, bilan sanguins, …)  si vous en possédez.

La phase de tests : durant cette phase, je vais tester toutes les zones musculaires, articulaires, viscérales, crâniennes, fasciales et tissulaires que j’estime être en lien avec votre motif de consultation. Cela va me permettre de construire un schéma dit lésionnel qui expliquerait votre douleur et mettre ainsi à jour toutes les adaptations qui se sont créées autour de celle-ci.

La phase de traitement : après avoir déterminé le schéma lésionnel, je vais, par différentes techniques, rééquilibrer et lever toutes les adaptations en lien avec votre symptôme, ainsi que l’origine même du symptôme. Il peut parfois sembler déroutant que je traite votre genou si vous avez mal à la cheville ou votre foie si vous avez mal à l’épaule. Il ne faut pas s’en inquiéter, c’est la définition même de l’ostéopathie : par une approche holistique, nous cherchons l’origine même du symptôme et non pas seulement sa projection.

La vérification: par quelques gestes simples, nous vérifions ensemble que vous avez gagné en mobilité. En effet, l’algie résultant souvent d’un processus inflammatoire, il n’est pas rare que vous ressentiez encore des douleurs car il faut du temps au corps pour arrêter l’inflammation. Cependant, si vous avez gagné en mobilité, cela signifie que le corps à commencer à intégrer le traitement et qu’il va continuer à travailler de lui même.

Les conseils et explications : Les 5 dernières minutes sont consacrées à l’explication de mon traitement. Je profite également de ce temps pour vous donner les meilleurs conseils possibles afin d’aider votre corps à intégrer les informations que je lui ai transmis et éviter que le problème réapparaisse.

Il est possible, en fonction de l’intensité de vos symptômes qu’il soit nécessaire de fixer un rendez-vous pour une seconde consultation, environ 15 jours après.

Enfin, il est important de souligner que vous êtes en sous-vêtements pour les phases de tests et de traitement.

osteopathie magenta dos

Quelles sont les techniques utilisées?

Il existe de nombreuses techniques afin de redonner de la mobilité à l’ensemble du corps. Chacune d’entre elles seront choisies en fonction de la zone lésée, du type du patient et/ou de sa préférence, et un traitement combine souvent plusieurs d’entre elles. J’affectionne tout particulièrement l’ostéopathie tissulaire et viscérale, pour leurs techniques douces, lentes avec un travail effectué en profondeur.

Les techniques les plus utilisées sont :

 

osteheopathie-ouemo-dosStructurelles : les techniques les plus connues sont celles qui consistent  faire « craquer ». Le principe est de redonner de la mobilité aux articulations dites dysfonctionnelles par une manipulation rapide et précise (haute vélocité – faible amplitude). Mais on retrouve également des techniques travaillant directement sur la structure osseuse sans faire craquer: les techniques fonctionnelles où l’ostéopathe mobilise l’articulation de façon très fine en s’aidant de la respiration du patient,  et les techniques musculaires où l’articulation est mobilisée grâce aux muscles rattachés à celle-ci.

 

osteopathie-noumea-technique-douce

 

Tissulaires : par ce travail, l’ostéopathe va chercher à traiter les lésions dites en profondeur. Ces techniques très lentes, considérées comme plus douces, sont en réalité très puissante et cherchent à stimuler le réflexe d’auto-guérison du corps. Elles’applique à tous les tissus : osseux, tendineux, musculaires, faciales, viscéraux, …

 

 

 

osteopathe-noumea-ventre Viscérales : l’ostéopathe part du principe que chaque organe se mobilise par rapport à son environnement et donc par rapport aux autres organes qui l’entourent, aux vertèbres sur lesquelles il est fixé, aux muscles qu’il côtoie, aux ligaments et fascias qui le maintiennent. En redonnant de la mobilité à l’ensemble viscéral nous optimisons son fonctionnement et donc celui du système digestif. De plus ce travail viscéral va permettre de redynamiser la circulation des fluides (sang, lymphe) et permettre ainsi un meilleur apport nutritif autant qu’une meilleure élimination des déchets.

 

 

osteopathe-noumea-teteCrâniennes : ce sont des techniques qui vont s’effectuer au niveau du crâne, mais qui s’intègrent parfaitement dans un travail global. L’ostéopathe tiendra compte de la mobilité des membranes intracrâniennes, de la mobilité articulaire des os du crâne ainsi que de la mobilité du bassin. En effet, le crâne est relié au sacrum via la dure-mère (longue membrane), et donc la mobilité de l’un va engendrer la mobilité de l’autre. Un travail de réharmonisation de cette dure-mère pourra être effectué grâce à des techniques cranio-sacrées.

 

 

Et après la séance?

Après la séance, vous pouvez vous sentir fatigué, avec une possible recrudescence des symptômes et/ou des courbatures pendant 24 à 72h. Ceci est parfaitement normal, c’est le temps nécessaire au corps pour intégrer le traitement. Je vous demanderai donc de ne pas faire d’exercice physique intense pendant cette période, de ne porter aucune charge lourde et d’éviter d’effectuer de longs trajets en voiture. Reposez vous, et hydratez vous bien !

osteopathe-noumea-conseil